Forum Club911.net                                  


Une nouvelle existence pour le 2.4 e..
Contributed by steff5l6 on 07 October 2001 à 00:00:44 CEST
Classik Aprés 40 000 kms de bon et loyaux services , le petit 2.4 a terminé sa "course" sur le chemin du retour aprés une escapade brulante sur le circuit de Spa Francorchamps.... Excellente raison d'améliorer l'ensemble de la belle ..

Le rafraîchissement d'une 2.4 E de 1973

09/09/01

Suite à une surchauffe moteur..

A la suite d'une sortie sur le circuit de Spa Francorchamps ,sur le chemin du retour, la petite 2.4 e n'a pas supporté l'absence d'un radiateur d'huile supplémentaire et un serrage l'a immobilisé à 150 kms de son point d'arrivée. (merci pour l'entraide des Porschistes présents(turbo look et rs 73))) Quelques jours plus tard , après un diagnostic sans appel (cylindre 5 compression zéro et les autres à 4) la recherche commença afin de trouver une motorisation adéquate . On s'orientait vers une mécanique solide, en bon état et supportant une utilisation "piste". Après quelques appels , l'affaire semblait être faite ..un 3.2 de 1984 avec injection mécanique K-jet de S.C , le tout adapté (conduit d'huile ,boîtier électronique 6 broches..) à la caisse du 2.4 par le motoriste de S.W.S.

Le volant moteur fut remplacé par un modèle de 3.2 car le système de fixation diffère. Le tout s'encastrant parfaitement avec la boite de vitesses d'origine type 915 5v 7.31. (avec quelques efforts physiques cependant..))

La pompe à essence fut remplacée par un modèle de turbo.. je crois car plus puissante en rapport avec le système d'injection k-jet à la place de l'injection Bosch mécanique du 2.4. Les échangeurs inox du 2.4 reprirent leurs fonctions ainsi que le silencieux (même si certains n aiment pas trop))) sans aucune modification.

Un démarreur de 1.5 ch. (3.2) viendra remplacer le modèle d'origine (2.4) car l'effort à fournir n'est plus le même))

Retour Difficile

La motorisation

Caractéristiques évolution

L'apprêt

La couleur

La préparation fraîcheur !

La carrosserie présentant quelques traces de rouilles , habituelles sur ce genre d'automobiles, l'application d'une robe plus fraîche était nécessaire.

Après réparation des points critiques toutes les glaces , a l'exception de la lunette arrière , furent démontées avant l'application de l'apprêt de la teinte et du vernis. La teinte est de marque Dupont et 8kg de vernis furent appliqués. Le pare-brise sera changé par un modèle bandeau teinté ,ainsi que quelques joints qui n'ont pas résisté à la séance "démontage" ou qui accusaient leur age (pare brise, transparents de clignotants, capot avant, vitres latérales, ailes sup. ),

Le final

Pour la petite histoire il faut savoir que vendredi à 9.30 a.m le moteur était encore en Allemagne et que samedi soir à 01.30 p.m l'auto sortait du garage pour retrouver ses copines lors de la sortie du Vexin.. Merci a C.S.A ,et tous ceux qui ont permis de la remettre sur Fuchs aussi rapidement.

Bien que le boîtier électronique faisait des siennes obligeant une poussette durant un kilomètre sur le chemin du retour (patte métallique cassée à l'intérieur) la greffe semblait prendre... quelques réglages plus tard on pouvait la retrouver et même la doubler sur l'autodrome de Monthlery....normal me direz vous puisque elle était en rodage....

L'Après Rodage

3000 kilomètres plus tard , le montage commence à délivrer le plaisir attendu.

L'allure adoptée durant le rodage se limitera à une vitesse de croisière de 140 km/h soit un régime moteur de 3000 à 4000 trs/m avec quelques accélérations courtes .

Une fuite d'huile au niveau de la durite arrivant sur le carter de distribution droit va augmenter de facon significative la conso d'huile ; mais une fois le joint torique fautif (pincement ) remplacé , tout rentrera dans l'ordre à ce niveau.

Du fait de la conduite "rodage" la conso d'essence se limite à 9/10 l/ 100kms

L'apport de puissance par la nouvelle motorisation arrive petit à petit car n'ayant pas eu le temps de monter le radiateur d'huile supplémentaire entre autre et dans un but de préservation du capital))) la course de l'accélérateur n'est que de 75% par rapport à la normale.. mais déjà l'augmentation de couple se fait sentir et l'accélération (même limitée a 4500trs) est des plus appréciable . Encore quelques réglages et je devrais pouvoir vous informer du véritable potentiel de cette modif... à suivre donc...


 
Liens connexes
· Plus à propos de Classik
· Nouvelles transmises par 911net


L'article le plus lu à propos de Classik:
Evolution de la Porsche 911 2.7L (1974-1976)


Article Rating
Average Score: 0
Votes: 0

Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad



Options

 Format imprimable  Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e)  Envoyer cet article à un(e) ami(e)


[Accueil] - [Mode d emploi du site] - [Qui sommes nous?] - [Adhérer au club]

Ce site n est pas un site officiel du groupe Porsche, mais un site personnel
. Tous les noms et marques de produits ou autres marques cités dans ce site sont déposées par leurs propriétaires respectifs. Porsche®, 911®, Boxster®, Carrera®, Cayman®, Cayenne®, Targa®, Tiptronic®, Tequipment® sont des marques déposées de : Dr.Ing.h.c.F.Porsche AG.
Web site engine\'s code is Copyright © 2002 by PHP-Nuke. All Rights Reserved. PHP-Nuke is Free Software released under the GNU/GPL license.
_PAGEGENERATION 0.036 _SECONDS