Forum Club911.net                                  


IV Sortie Classic LOZERE 2007
Contributed by Anonymous on 24 June 2007 à 17:36:20 CEST
Classik
Après des mois d'attente et moultes péripéties, la IV ème sortie "Classik" du club 911 net a enfin eu lieu . Soleil , bonne humeur, 16 autos dont une 356 Speedster , des couleurs pleins les yeux, des dégustations des produits "terroir" , le tout sur de petites routes de campagne ... et des centaines de post sur le forum, voilà en gros le résumé de cette splendide sortie. Il est de bon ton de raconter dans les salons ou l'on "cause" que la génération des pré 74 ne roule que très peu... mais cela ne s'applique pas aux valeureux "classiqueux"" du 911 .net qui durant 3 jours vont avaler plus de 2000 kms afin de profiter d'une belle région , de partager de bons moments de franchouillarde camaraderie... Tous ont promis de se retrouver pour la V éme édition, qui , nous n'en doutons pas , sera d'un aussi bon cru . Merci à vous tous et à vous toutes Belge,Français, pilotes et copilotes et "débutants" ;) Résumant à merveille cette sortie , je laisse la plume à J-P (A110) grâce à qui , cette édition a pu se concrétiser .





IV Sortie Classic Lozere 2007

IV Sortie Classic Lozere 2007
IMG_0697.jpg
IMG_0697.jpg
IMG_0698.jpg
IMG_0698.jpg
IMG_0699.jpg
IMG_0699.jpg
IMG_0700.jpg
IMG_0700.jpg
IMG_0701.jpg
IMG_0701.jpg
IMG_0702.jpg
IMG_0702.jpg
6h10 vendredi 8 juin2007 Aire du Cèdre en face celle du Liquidambar...
steff5l6 et Séverine; Doud et Sergio; OGGY; Phylippe et Nathalie; Daumas, Airald et moi. Un café et c'est parti!
11h00 Aire de Garabit, entre les deux nous avons roulé au soleil... Et récupéré Manu2341S et Virginie à St Pourçain sur Sioule.
Patrick 123 et Rico, Flatazor, Boub42, VJIM et Christophe sont là.

 

Au restaurant de St Chély d'Apcher nous attendent Roadking et son copilote PierreRS, Roland et Dany, Roxy 2,2S et Magali, 356AT1 et enfin nos précieux Belges Fredebelgique et Christel. Après le repas et son aligot, distribution des livres de route et c'est parti pour le 1er Tour de Lozère!
Petite halte au lac de Charpal puis pour les irréductibles Classiqueux arrêt Bière au village de Cheylard-l'Eveque.

IMG_0703.jpg
IMG_0703.jpg
IMG_0704.jpg
IMG_0704.jpg
IMG_0705.jpg
IMG_0705.jpg
IMG_0706.jpg
IMG_0706.jpg
IMG_0707.jpg
IMG_0707.jpg
IMG_0708.jpg
IMG_0708.jpg
IMG_0709.jpg
IMG_0709.jpg
IMG_0710.jpg
IMG_0710.jpg
IMG_0711.jpg
IMG_0711.jpg
Samedi matin 9 juin. A Mende beau temps, le marché nous accueille pour les emplettes des pic nic . A 10h00 on décanille pour la grande étape de la journée.
Montée vers le Causse de Sauveterre déjà Airald et moi nous sommes obligés d'attendre après les épingles... Mais voilà Vjim et ça repart derrière une clio qui avance et qui nous ouvre la route.
Lors de la descente vers Ispagnac le panorama est superbe. Jusque là tout est calme. Puis avant Florac un petit malin s'amuse à doubler toute la file au feux tricolores. Lui racontera ensuite qu'il a fait l'extérieur à 5 ou 6 Classiqueux.
Montée sur le col de Perjuret l'Aubergine Patrick suit et c'est tout.
Petite pause au col :

 

Puis c'est la montée vers l'Aigoual, 536m de dénivelé en 13,5km pour arriver à 1567m. La route est belle, nous partons en dernier avec Airald. Un peu coincés derrière Roland et la 356 on fini par les avaler et nous rattrapons Manu et sa belle S, ce qui l'oblige à prendre quelques tours moteur en plus, puis il nous laisse passer et on file vers le sommet à 6800trs pour arriver juste derrière le gros de la troupe bigarrée.
Pas de photos de ma part, il fait frais et les nuages montent du Gard du coté de Valleraugue et assombrissent le ciel. (De ce coté là 22km de montée ! Faudra la faire un jour et en plus je connais bien...)
Nous décidons de ne pas manger là et la caravane redescend vers Camprieux où nous allons déguster jambon de pays, saucisses sèches, le tout arrosé du breuvage Bordelais offert par Vjim. Il y a des adhérents qu'il faut toujours avoir avec soi dans les sorties...)
 

IMG_0712.jpg
IMG_0712.jpg
IMG_0713.jpg
IMG_0713.jpg
IMG_0714.jpg
IMG_0714.jpg
IMG_0715.jpg
IMG_0715.jpg
IMG_0716.jpg
IMG_0716.jpg
IMG_0717.jpg
IMG_0717.jpg
IMG_0718.jpg
IMG_0718.jpg
IMG_0719.jpg
IMG_0719.jpg
IMG_0720.jpg
IMG_0720.jpg
Pendant que quelques-uns font la sieste, les autres tentent des aventures à leur mesure :
Traverser la rivière, mais l'eau est froide :
Puis c'est la descente vers Meyrueis (pour en savoir plus Airald prépare la vidéo). Puis une jolie montée vers le Causse Méjean où nous filons bon train derrière la grand mère 356 qui ne se laisse nullement impressionner par la file multicolore des 911.
Lors de la descente vertigineuse et étroite vers Florac, Frédéric nous laisse passer pour éviter de trop martyriser ses tambours de frein.
De Florac nous rejoignons Pont de Monvert à bon train et en vrai filou je m'arrange pour semer OGGY qui s'étonne de faire du bruit avec ses pneus et croit être le seul...
La montée vers le Mont Lozère est quelque peu gâchée par une apprentie conductrice et son Picasso de trois mètres de large. Mais le museau de l'Aubergine qui pointe et un grand coup de klaxon en on finalement raison. Nous profitons seuls de la montée vers le col de Finiel. C'est le point le plus haut par la route : 1541m. Pause en haut pour attendre tout le monde, car la descente vers Le Bleymard puis la montée sur le Goulet et enfin redescendre vers Le Mas et la maison de mon Oncle doit se faire en ordre pour la surprise...

 
IMG_0721.jpg
IMG_0721.jpg
IMG_0722.jpg
IMG_0722.jpg
IMG_0723.jpg
IMG_0723.jpg
IMG_0724.jpg
IMG_0724.jpg
IMG_0725.jpg
IMG_0725.jpg
IMG_0726.jpg
IMG_0726.jpg
IMG_0727.jpg
IMG_0727.jpg
IMG_0728.jpg
IMG_0728.jpg
IMG_0729.jpg
IMG_0729.jpg
SURPRISE!.
Elle fut belle la surprise manigancée par Frédéric, blonde et fraîche, délicieusement arrivée à point pour régénérer tous ces corps desséchés par tant de virages, de montées et de descentes vertigineuses (enfin presque vertigineuse, c’est la Lozère tout de même).
En file indienne derrière l’Aubergine de votre serviteur tout ce petit monde est parvienu sans encombres au Mas, bien que la route soit indiquée comme "dangereuse"
Pèle mêle les belles 911 sont garées autour de la Maison de mon Oncle Jean, quel bonheur, quel plaisir je me suis fait là, vous ne savez pas à quel point, j’ai eu grand plaisir à voir toutes ces classics autour de cette maison où j’ai tant de souvenirs de vacances depuis 40 ans. Sans compter votre complaisance à tous à le faire. Merci.
La fête au village ! Il y a les gamins qui n’en croient pas leurs yeux, et les anciens qui en on vu d’autres, pensez donc ! mais qui n’avaient jamais vu autant de Porches à la fois et au village en plus !
Histoire vraie : Le Papy avec une casquette bleue vissée sur le crâne « c’est des Anglaises ou des Allemandes ? »

 
IMG_0730.jpg
IMG_0730.jpg
IMG_0731.jpg
IMG_0731.jpg
IMG_0732.jpg
IMG_0732.jpg
IMG_0733.jpg
IMG_0733.jpg
IMG_0734.jpg
IMG_0734.jpg
IMG_0735.jpg
IMG_0735.jpg
IMG_0736.jpg
IMG_0736.jpg
IMG_0737.jpg
IMG_0737.jpg
IMG_0738.jpg
IMG_0738.jpg
IMG_0739.jpg
IMG_0739.jpg
IMG_0740.jpg
IMG_0740.jpg
IMG_0741.jpg
IMG_0741.jpg
IMG_0742.jpg
IMG_0742.jpg
IMG_0743.jpg
IMG_0743.jpg
IMG_0745.jpg
IMG_0745.jpg
IMG_0746.jpg
IMG_0746.jpg
IMG_0747.jpg
IMG_0747.jpg
IMG_0748.jpg
IMG_0748.jpg
IMG_0749.jpg
IMG_0749.jpg
IMG_0750.jpg
IMG_0750.jpg
IMG_0751.jpg
IMG_0751.jpg
IMG_0752.jpg
IMG_0752.jpg
IMG_0753.jpg
IMG_0753.jpg
IMG_0754.jpg
IMG_0754.jpg
Après la pause au Mas pour déguster les bières de Frédéric, nous nous sommes séparés en deux groupes, une partie retournaient directement sur Mende. Les Classiqueux qui avaient "ouvert en grand" auparavant partaient pour ravitailler en SP leur monture. Ce fut non sans mal car la route y menant étant en réfection, c’est une bonne partie au ralenti que nous descendons en direction de La Bastide Puylaurent.
Ce bourg a plusieurs particularités, non seulement il y a un petit garage avec des pompes des Jeep restaurées, une Berlinette Alpine 1300 qui dort depuis des années sous une couche de poussière, mais à chaque fois que je passe faire le plein le garagiste me dit qu’il est en train de la remettre en route… Enfin ce village est coupé en deux, un coté de la rue est en Lozère l’autre en Ardèche, le garage lui est en Ardèche.
Le plein de toutes les belles fait, un coup de marteau sur le démarreur du trésorier et nous voilà repartis vers Mende par une petite route afin d’éviter les travaux. Quelques km plus tard Daumas et sa 2,2S me double et je profite du son de sa belle verte. Je ne résiste pas malgré quelques ratés vers 5000trs (la fiche d’alim et compte tours sur le delco se débranchait) le suivre à une distance respectueuse car ça va vite, très vite même, les grandes courbes sont avalées sans coup férir. Son auto vire bien à plat et moi je me bataille un peu mais je constate que mon moteur supporte sans problème la comparaison, le châssis moins… Mais je suis. Le Préz avec tout son barda hétéroclite et tous les autres non. Mais avaient-il l’envie de suivre ?
Un petit tour dans la piscine, une douche et direction le bar puis la table, l’ambiance est toujours là, bien animée il faut le dire par nos pistards en passe d’êtres adoptés dans notre cercle fermé des possesseurs de vraies anciennes. Piliers de bar qu’ils veulent bien nous faire croire, mais au lit au moment de déguster la potion d’irréductibles Normands apportée pour la circonstance par Manu.
Dimanche c’est sous un soleil timide que nous partons en direction de St Flour (Cantal) en traversant la Margeride qui est la partie nord de la Lozère. A Paulhac c’est le rassemblement, même Roland qui mène son train train de son coté arrive à nous rejoindre ! Avant de repartir je propose de faire une dérogation au parcours établi pour faire le tour du Mont Mouchet par une petite route bien sympathique. C’est reparti et nous démarrons Airald et moi cinq bonnes minutes après le groupe. Arrivés à la bifurcation nous décidons, comme nous ne voyons personne, de contourner le mont Mouchet dans le sens inverse de ce que j’avais indiqué, ainsi nous trouverons bien un endroit propice pour faire des photos surprises de chacun.
Après avoir patienté un bon moment non dépourvu de risques, (Airald échappant de justesse les crocs d’un chien dépourvu de neurones). Déception ! Personne n’ait passé, les seules photos sont celles là. Pourtant c’était bien mené…

 
IMG_0755.jpg
IMG_0755.jpg
IMG_0756.jpg
IMG_0756.jpg
IMG_0757.jpg
IMG_0757.jpg
IMG_0758.jpg
IMG_0758.jpg
IMG_0759.jpg
IMG_0759.jpg
IMG_0760.jpg
IMG_0760.jpg
IMG_0761.jpg
IMG_0761.jpg
IMG_0762.jpg
IMG_0762.jpg
IMG_0763.jpg
IMG_0763.jpg
IMG_0764.jpg
IMG_0764.jpg
IMG_0765.jpg
IMG_0765.jpg
IMG_0766.jpg
IMG_0766.jpg
IMG_0767.jpg
IMG_0767.jpg
IMG_0768.jpg
IMG_0768.jpg
IMG_0769.jpg
IMG_0769.jpg
IMG_0770.jpg
IMG_0770.jpg
IMG_0771.jpg
IMG_0771.jpg
IMG_0772.jpg
IMG_0772.jpg
IMG_0773.jpg
IMG_0773.jpg
IMG_0774.jpg
IMG_0774.jpg
IMG_0775.jpg
IMG_0775.jpg
IMG_0776.jpg
IMG_0776.jpg
IMG_0777.jpg
IMG_0777.jpg
IMG_0778.jpg
IMG_0778.jpg
Nous aurons au moins le plaisir d’avoir fait le tour de cette petite route que tous auraient bien apprécié pour ses virages ses panoramas et sa forêt. En 2008 peut-être ?
A Ruynes en Margeride sur la place centrale du village c’est là que nous attendent les pros du livre de route ceux qui suivent scrupuleusement les indications et ne dérogent jamais à ce qui est écrit. C'est-à-dire tous. De là, direction le dernier pic nic, que nous repérons sous les arbres à quelques km du village. Dernière dégustation des produits régionaux de Lozère mais aussi quelques gouttes du Bordeaux de Vjim (lui aussi va devenir indispensable). Puis c’est la séparation, bises et amicaux "au revoirs".
Et c’est le moral en baisse, comme à chaque fois que je tourne le dos aux montagnes et à cette région en particulier, qu’accompagnés de Doud et Oggy nous regagnons l’A75 vers nos familles au chant du flat calé à 130km/h, mais certainement vers d’autres aventures!
Merci à tous pour ce superbe Week end !
J-P

FIN
IMG_0779.jpg
IMG_0779.jpg
IMG_0780.jpg
IMG_0780.jpg
IMG_0781.jpg
IMG_0781.jpg
IMG_0782.jpg
IMG_0782.jpg
IMG_0783.jpg
IMG_0783.jpg
IMG_0784.jpg
IMG_0784.jpg
IMG_0785.jpg
IMG_0785.jpg
IMG_0786.jpg
IMG_0786.jpg
IMG_0787.jpg
IMG_0787.jpg

Page:     2 

Les Vidéos

  


Note: Texte : A110 Photos : Doud, Steff5L6 ,Oggy Powered By Canon

 
Liens connexes
· Plus à propos de Classik
· Nouvelles transmises par staff


L'article le plus lu à propos de Classik:
Evolution de la Porsche 911 2.7L (1974-1976)


Article Rating
Average Score: 0
Votes: 0

Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad



Options

 Format imprimable  Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e)  Envoyer cet article à un(e) ami(e)


[Accueil] - [Mode d emploi du site] - [Qui sommes nous?] - [Adhérer au club]

Ce site n est pas un site officiel du groupe Porsche, mais un site personnel
. Tous les noms et marques de produits ou autres marques cités dans ce site sont déposées par leurs propriétaires respectifs. Porsche®, 911®, Boxster®, Carrera®, Cayman®, Cayenne®, Targa®, Tiptronic®, Tequipment® sont des marques déposées de : Dr.Ing.h.c.F.Porsche AG.
Web site engine\'s code is Copyright © 2002 by PHP-Nuke. All Rights Reserved. PHP-Nuke is Free Software released under the GNU/GPL license.
_PAGEGENERATION 0.056 _SECONDS