Forum Club911.net                                  


Evolution de la Porsche 911 Turbo de 1975 à 1993
Enviado el 25 October 2001 à 12:35:12 CEST
Turbo Voici un document sur l'évolution du modèle phare de Porsche : la 911 Turbo.
Vous y trouverez des renseignements sur les diverses parties de la voiture : Moteur, Chassis, Freins, Transmission etc.... le tout classé par catégorie et par année.

EVOLUTION DES 911 A MOTEUR TURBO DE 1975 à 1993.

 

 

La désignation « modèles reste du monde » désigne les véhicules de production générale hors USA, Japon, Canada et Australie qui ont par moment ou constament des législation nécessitant des modifications du moteur.

Les années s’entendent selon les millésimes Porsche 1975 commence en Août 1974 et fini en Juillet 1975 et ainsi de suite.

 

C’est en Février 1975 que débute la production de la célèbre 911 Turbo. (Les véhicule à conduite à droite réservés au marché de la Grande Bretagne seront disponibles seulement en septembre de la même année).

La production est arrêtée en septembre 1989 pour des raisons de non satisfactions aux normes anti-pollution.

La Turbo est réintroduite en septembre 1991 (le modèle fut présenté au salon de Genève en mars 1990), les exemplaires à conduite à droite seront livrés à partir du début de  1991.

 

I) Le Moteur :

 

1975

 

Moteur type 930/50

Cylindrée de 2994 cm3 (alésage 95 mm, course 70,4 mm) pour une puissance de 260ch à 5500 tr/mn et un couple de 343 Nm à 4000 tr/mn.

Les cylindres sont en Nikasil, les pistons en alliage forgé, et le carter de vilebrequin en aluminium.

Le taux de compression est de 6,5: 1.

Les Soupapes d'admission ont un diamètre de 49 mm  et celles de l'échappement  de 41,5 mm.

Le moteur fonctionne avec un carburant à l'indice d'octane de 96, le réservoir a une capacité de 80 1.

Le turbo a un pression de 0,8 bar.

La turbine de refroidissement (d’un diamètre de 245 mm) a une vitesse de rotation de 1,67:1 contre 1,3:1 pour les autres modèles. La Turbo n'utilise pas le ventilateur à 5 pales adopté par les modèles 1975 je la 911 mais toujours celui à 11 pales.

L’alternateur est un modèle Bosch de 980 watts.

 

1976

 

Ajout d’une soupape de dérivation au turbocompresseur,  paralèlement, la pression de suralimentation passe à 1 bar

 

1977

 

La pompe à essence devient double.

L’accumulateur de carburant pressurisé est modifié.

 

1978

 

La Turbo mûrit, le moteur passe de 2994 cm3 à 3299cm3 (type 930/60) avec un  alésage de 95 mm et une course 74,4 mm.

Un échangeur air-air est monté au-dessus du moteur afin d’en abaisser la température de fonctionnnement.

Le vilebrequin est mieux équilibré et les  paliers principaux agrandis en effet des paliers 1 à 7 passent de 57 mm à 60 mm de diamètre tandis que le palier 8 passe de 31 mm à 40 mm),  les manetons et tourillons deviennent plus étroits, mais voient leur diamètre passer de 52 mm à 55 mm.

Les  bielles raccourcies de 0,7 mm

Le joint de cubasse est supprimé.

Le nouveau moteur fonctionne avec du carburant d'indice 97 ( 91 sans

plomb pour modèles US, l’indice 96 preconisé si la conduite est rapide).

Les ailettes de refroidissement des  cylindres sont modifiées  (elle disparaissent de la  face frappée par l'air de refroidissement et s’agrandissent sur la face opposée).

La capacité de la pompe à huile est augmentée.

Le nombre des écrous de montage du volant moteur passent de 6 à 9 car le diamètre de celui-ci passe à 70 mm (44 mm auparavant).

Le régime de rotation du ventilateur passe à 1,8:1.

L’allumage est désormais à décharge de condensateur sans rupteur avec distributeur tournant en sens inverse des aiguilles d'une montre.

Le condensateur du climatiseur est repositionné à l’avant de la voiture.  

La capacité turbocompresseur (plus léger) est augmentée.

La pompe à injection est commandée par l'exterminé de l'arbre à cames gauche ;

Enfin, le moteur 930/60 est plus lourd de 23 kilos que le type 930/50.

 

1979

 

Un éclairage automatique du compartiment moteur fait son appartition.

 

1980

 

Les modèles « reste du monde» recoivent une double sortie d'échappement ainsi qu’un radiateur d'huile à tube de laiton.

 

1981

 

La puissance de l’alternateur passe à 1150 watts.

 

1983

 

Le moteur est modifié et change de « nom »(type 930/66).

Le système d'échappement est amélioré, la sortie de la valve «waste gate» se fait maintenant directement dans l'atmosphère.

La puissance reste à 300ch, mais couple passe de 410 Nm à 431 Nm toujours au régime de 4000 tr/mn

L'injection K-letronic est légèrement modifiée, avec correcteur de mise en température.

Le carburant doit avoir un indice d'octane minimum de 98.

Montage d’un distributeur d'allumage à double commande d'avance/retard par dépression et compensation de température.

 

1984

 

La puissance de l'alternateur est réduite à 1100 W.

Montage de tendeurs des chaînes de distribution alimentés directement par le circuit de pression du moteur.

 

1985

 

Les modifications sur les véhicules année-modèle 1985 sont intervenus en octobre 1984 (au lieu d’août) suite à des mouvements de grève.

La capacité du réservoir de carburant passe à 85 L.

 

1986

 

L’usine reprend les exportations de la Turbo vers les Etats-unis,moteur 930/68 :

La  gestion électronique est centralisée avec sonde Lambda et catalyseur, le moteur fonctionne à l'essence sans plomb 95, les accessoires antipollution et antibruit font passer poids du moteur à 269 kg.

Les modèles « reste du monde » recoive le  moteur « propre »  à système LE-jetronic type 930/66.

 

1991

 

La nouvelle Turbo (type 965) est une toujours une propulsion.

Le moteur 3,3L (type M30/69) est équipé d'un collecteur d'admission à résonance.

L’échappement est revu.

Un turbocompresseur de plus grande capacité est monté (avec une pression de suralimentation réduite à 0,7 bar) ainsi qu’un échangeur air-air plus gros.

Le système Motronic est modifié en tenant compte des modifications pré-citées.

Montage d’un nouveau volant moteur bi-masses.

L’échapement a désormais deux sorties l’une  à gauche et la seconde à droite.

 

1993

 

Le moteur passe à 3,6 l de cylindrée (alésage de 100 mm et course de 76,4 mm). La puissance s’établit à 360 ch à 5500 tr/mn pour un couple maximum de 520 Nm à 4200 tr/mn.

Le taux de compression passe à 7,5:1.

L’alternateur passe à 1610 W et la batterie 12 volts à  75 A/h.

Le réservoir de carburant contient 77L (92L en options).

 

II) La transmission :

 

1975

 

Boîte type 930/30 :

Rapports de boîte :

1ère 2,250,

2ème 1,304,

3ème 0,893

4ème 0,656,

marche arrière 2,437,

rapport final 4,000 (4,222 aux USA).  Le rapport final standard pour modèles «reste du monde» de 4,000 est entendu avec roues de 15 pouces, si l’option roues de 16 pouces  est demandées, le rapport final passe à 4,222  ;

 

1977

 

Le  rapport final est standardisé à 4,222 en raison de l’adoption des roue de 16 pouces en monte de série.

Un ressort auxiliaire est monté et vient réduire l’effort à fournir sur la pédale d'embrayage.

La synchronisation des 1ère/2ème vitesses est revue (extenseur d’une seule pièces)

Le couple conique renforcé, le différentiel comporte désormais quatre satellites au lieu de deux).

 

1978

 

Le moyeu du disque d'embrayage (en caoutchouc) devient plus épais ce qui entraine un recul du moteur de 30 mm et une cloche d'embrayage plus grosse. Boîte 930/34) :

Rapports de boîte :

1ère 2,000,

2ème 1,304,

3eme   0,893,

4ème 0,600,

marche arrière 2,437,

rapport final 4,222.

 

1987

 

Modification des rapports de boîte (tous marchés):

1ère  2,25,

2ème 1,3043,

3ème0,8928,

4ème  0,6250,

marche arrière 2,437,

rapport final 4,222.

 

1989

 

La nouvelle boîte 5 vitesses (type G50 à embrayage hydraulique) remplace l’antique 930/3X).

Nouveaux rapports de boîte :

1ère 3,154,

2ème 1 ,789,

3ème 1,269,

4ème 0,967,

5ème 0,756

marche arrière 2,437,

rapport final 3,444

La garniture d'embrayage et les joints de boîte sont désormais sans amiante.

 

1991

 

Adoption de la transmission Getrag G50 (5 vitesses) et synchronisation Borg-Warner. Un différentiel à glissement limité en monté en série. Les passages de rapport sont améliorés.

 

1993

 

L’embrayage et le différentiel à glissement limité sont renforcés (modèles commun à la Carrera 2 RS de 1992).

La pédale d'embrayage est équipée d’un double ressort.

 

III) Les freins :

 

1975

 

La 911 Turbo est équipées de 4 disques de freins.

Les étriers avant sont en aluminium et de type S (la surface totale des garnitures représente 78 cm2) et pincent des disques ventilés de 282 mm de diamètre et 20,5 mm d’ épaisseur.

Les étriers arrières sont en fonte de type M (52,5 cm2) et pincent des disques ventilés de 290 mm de diamètre et 20 mm d’ épaisseur.

 

1977

 

Un servofrein Hydrovac (7 pouces) est monté sur les véhicules à conduite à gauche et vient réduire l’effort à fournir sur la pédale de frein.

 

 

1978

 

Montage des freins de la 917 à disques ventilés et perforés, et étriers à quatre pistons (surface des garnitures de 94 cm2).

Les étiers avant pincent des disques de 304 mm de diamètre et 32 mm d’épaisseur.

Les étriers arrières pincent des disques de 309 mm de diamètre et 28 mm d’épaisseur.

Le servofrein Hydrovac est maintenant de 8 pouces et se voit monté sur tous les modèles y compris ceux ayant la conduite à droite.

 

1984

 

Ajout de témoins d'usure des plaquettes de frein.

 

1985

 

 

Les modifications sur les véhicules année-modèle 1985 sont intervenus en octobre 1984 (au lieu d’août) suite à des mouvements de grève.

La taille du maître-cylindre est revue à la hausse.

 

1987

 

Remplacement des disques de freins par des modèles perforés transversalement et ventilés radialement.

 

1989

 

Les plaquettes de freins sont désormais sans amiante.

 

1991

 

Nouveaux disques de frein de 322 mm à l’avant et 299 mm à l’arrière pincées par des étriers à 4 pistons (surface des garnitures de 86 cm2) équipés de plaquettes sans amiante à témoins d'usure incorporés.

 

1993

 

Les freins avant sont ceux de la Turbo S, les quatres étriers sont peints en rouge.

 

IV) Le Chassis :

 

1975

 

Suspensions avants :

Barres de torsion longitudinales,bras transversaux et jambes élastiques, barres stabilisatrices.

Suspensions arrières :

Barres de torsion transversales, bras obliques tirés, barres stabilisatrice.

 

1977

 

La barre antiroulis avant est désormais d'une seule pièce.

Le réglage de la garde au solse fait maintenant par un support de ressort en deux pièces.

 

1978

 

La distribution des masses passe à 37% à l’avant  et 63%  à l’arrière.

 

1985

 

Les modifications sur les véhicules année-modèle 1985 sont intervenus en octobre 1984 (au lieu d’août) suite à des mouvements de grève.

La taille des barres anti-roulis sont augmentées et sont désormais de 22 mm à l’avant et 20 mm à l’arrière.

 

1989

 

Les barres de torsion arrière sont plus grosses.

Les barres antiroulis sont revues toujours 22 mm à l'avant mais seulement 18 mm à l'arrière.

Les amortisseurs sont remplacés par des modèles plus durs.

 

1991

 

Nouveaux bras de suspension renforcés.

Augmentation du diamètre des barres antiroulis de 21 mm à l’avant et 22 mm à l’arrière.

 

1993

 

La carrosserie est abaissée de 20 mm (sauf sur les modèles à destination des Etats-Unis).

Les ressorts de suspension sont durcis de 12%.

 

V) Carroserie :

 

1975

 

La carroserie de la nouvelle 911 turbo se distingue par ses ailes avants et arrières gonflées et par son aileron sur le capot moteur (qui -devons nous le rappeler?- se trouve à l’arrière du véhicule.) ainsi que des spoilers avant et arrières qui améliorent l’aérodynamisme au contraire d’ailleurs des ailes qui ont elles le souci de permettre l’emploi de jantes de grandes dimension en compétition.

Elle est développée sur la base des modèles carrera de 1975 (série H)

 

1976

 

La carroserie bénéficie désormais d’une garantie anticorrosion  de six ans.

Le rétroviseur extérieur devient électrique.

 

1979

 

ajout de lave-phare encastrés.

 

1987

 

Le bandeau arrière rèfléchissant intègre désormais les feux antibrouillard et comporte l’inscription « Porsche ».

 

1988

 

La 911 Turbo est enfin livrable en versions Targa et cabriolet.

Un rétroviseur fait son apparition côté passager.

 

1991

 

La nouvelle carrosserie reprend les modifications adoptée sur le  coupé Carrera 4 (type 964), concervant cependant ses ailes élargies et son grand aileron arrière.

 

1993

 

Une inscription chromée « Turbo 3.6 » apparaît sur le capot moteur et est brodée sur le tapis de la cloison pare-feu arrière.

 

VI) Jantes et pneus :

 

1975

 

Jantes Fuchs en alliage léger forgé en 15 pouces de 7J portant des 185/70 VR à l’avant et 8J portant des 215/60 VR à l’arrière.

Roues de 16 pouces en option.

 

1976

Les pneus Pirelli P7 205/50 VR 15 à l'avant et 225/50 VR 15 à l'arrière deviennent la monte d’origine.

 

1977

 

Les roues Fuchs en 16 pouces deviennent standard.

 

1978

 

La pression de gonflage des pneus arrière passe de 2,4 bars à 3,0 bars pour compenser le recul du moteur de 30 mm (cf partie boite de vitesse).

 

1982

 

Les roues Fuchs on désormaisle rebord de jante poli pour mettre en valeur leurs branches noires.

 

1984

 

Ajout d’écrous de roue antivol.

 

1986

 

Les roues arrière reçoivent des jantes en 9J x 16 chaussées de pneus en 245/45 VR 16 (les roues avant sont toujours en 7J x 16 chaussées de pneus 205/55 VR16).

 

1991

 

Abandon des roues Fuchs au profit de nouvelles roues de 17 pouces style coupe de 7J à l'avant (chaussées de pneus 205/50 ZR) et de 9J à l'arrière (chaussées de pneus 255/40 ZR).

La  roue de secours est de type « galette » en 155-16.

 

1993

 

Adoption de roues Speedline en trois pièces de 8J x 18 à l’avant chaussées de pneus Yokohama A008P de 225/40 ZR et 10J x 18 à l’arrière chaussées pneus Yokohama A008P de 265/35 ZR.

Les cache-moyeu arborent le logo « Turbo ».

 

VII) L’intérieur :

 

1977

 

La jauge de pression de suralimentation est intégrée au compte-tours.

Le chauffage de la lunette arrière comporte deux niveaux de puissance.

La console centrale est modifiée et les commandes de ventilation/chauffage remaniées (comme sur la SC).

 

 

1979

 

Un système d'alarme est désormais disponible en option.

 

1982

 

Le réglage manuel du chauffage supprimé au profit d’un système automatique.

Des ceintures trois points peuvent équiper les sièges arrières.

Quatre haut-parleurs sont montés de série.

Options nouvelles (parmi d’autres) :

Pare-brise chauffant à verre teinté progressif.

Installation Stéréo.

 

1983

 

Des ventilateurs sont ajoutés pour améliorer le système de chauffage et la ventilation de l'espace jambes à bas régime.

 

1984

 

Le ventilateur de chauffage passe à trois vitesses.

 

1985

 

Les modifications sur les véhicules année-modèle 1985 sont intervenus en octobre 1984 (au lieu d’août) suite à des mouvements de grève.

L’antenne radio est maintenant incorporée au pare-brise.

Les lave-glaces se voient ajouté un chauffage électrique.

Les sièges sont dotés d’un réglage électrique en longueur, et sont désormais chauffés et avec des appui-tête rehaussés de 40 mm.

Le verrouillage des portières centralisé devient standard.

Le volant gagne une quatrième branche.

Le levier de vitesses est raccourci.

La  poignée de porte intérieure ainsi que le couvercle du rangement de porte sont garnis de cuir.

Des sièges de sport sont disponibles en option sans supplément avec un  réglage électrique en hauteur seulement.

 

 

1986

 

Les sièges avant sont abaissés.

La planche de bord est redessinée avec notament des bouches de ventilation frontales plus grandes.

Les pare-soleil sont dotés d'un miroir de courtoisie sous cache.

 

1987

 

Le réglage des sièges est maintenant intégralement électrique.

Apparition du réglage des phares au tableau de bord.

 

 

1988

 

Installation en série d’une chaîne haute-fidélité à huit haut-parleurs sur tous les marchés.

Les glaces électriques peuvent désormais être manoeuvrées à la main à l’aide d’une manivelle de secours.

 

1989

 

Le système d'alarme fait maintenant partie de l’équipement de série, il entre en action dès le verrouillage des portières.

 

1991

 

Les retroviseurs extérieurs électriques sont plus petits.

Les airbag sont montés en série sur certains marchés (y compris les états-unis). L’équipement de série comprend désormais le climatiseur, l’ordinateur de bord avec indicateur de pression de suralimentation et les instruments rétroéclairés.

 

1993

 

L’air-bag côté conducteur fait partie des l’équipement de série sur tous les marchés.

Le compteur de vitesse est gradué  jusqu'à 320 km/h (au lieu de 300 précédemment), en miles il reste graduée jusqu'à 180 km/h.

Le climatiseur n’utilise plus de CFC.

 

DIMENSIONS

 

1975 (930 3.0L puis 930 3.3L)

 

Empattement: 2261 mm.

Voies (AV/AR): 1432 mm/ 1500 mm.

Longueur: 4318 mm.

Largeur: 1829 mm.

 

1986 (930 3.3L)

 

Empattement: 2261 mm.

Voies (AV/AR): 1434 mm/ 1526 mm.

Longueur: 4318 mm.

Largeur: 1829 mm.

 

1990 (modèle 1991 965 3.3L)

 

Empattement: 2271 mm.

Voies (AV/AR): 1434 mm/ 1526 mm.

Longueur: 4250 mm.

Largeur: 1 775 mm.

 

1993 (965 3.6L)

 

Empattement: 2272 mm.

Voies (AV/AR): 1442 mm/1488 mm.

Longueur: 4275 mm.

Largeur: 1755 mm.

 

 

Merci de me signaler toute erreur de frappe ou sur le contenu et de m'aider à enrichir ce document qui doit constituer une base d'amélioration pour le profit de tous. Bweissach@club911.net ou message privé.

 
Liens connexes
· Plus à propos de Turbo
· Nouvelles transmises par staff


L'article le plus lu à propos de Turbo:
Evolution de la Porsche 911 Turbo de 1975 à 1993


Article Rating
Average Score: 5
Votes: 1


Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad



Options

 Format imprimable  Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e)  Envoyer cet article à un(e) ami(e)


[Accueil] - [Mode d emploi du site] - [Qui sommes nous?] - [Adhérer au club]

Ce site n est pas un site officiel du groupe Porsche, mais un site personnel
. Tous les noms et marques de produits ou autres marques cités dans ce site sont déposées par leurs propriétaires respectifs. Porsche®, 911®, Boxster®, Carrera®, Cayman®, Cayenne®, Targa®, Tiptronic®, Tequipment® sont des marques déposées de : Dr.Ing.h.c.F.Porsche AG.
Web site engine\'s code is Copyright © 2002 by PHP-Nuke. All Rights Reserved. PHP-Nuke is Free Software released under the GNU/GPL license.
_PAGEGENERATION 0.050 _SECONDS