Forum Club911.net                                  


Tour De France Auto 2004
Contributed by steff5l6 on 27 April 2004 à 21:44:08 CEST
Compétition
250 véhicules de compétition ou historiques, une assistance imposante sur les routes ,du beau monde, des pilotes, des paysages toujours aussi magiques, des routes de campagne avec une population ravie de voir passer une telle caravane, bref tous les ingrédients pour réussir cette édition 2004 du Tour Auto , le tout résumé en quelques clichés Oggy@steff5l6








Lundi 18h00 de la flotte , du soleil et encore de la flotte, rien de bien grave, toutes les autos sont bien là, avec les petites fourmis qui gravitent autour, certaines en talons hauts, d'autres les mains dans la mécanique ou avec un appareil photographique afin de garder quelques souvenirs de ces légendes vivantes qui sont toujours aussi belles que ce soit dessus ou dessous, pour preuve les quelques clichés "volés" sur certaines.





Mardi matin: 7h30 : beau temps: agitation au maximum ,les moteurs chauffent , les pilotes aussi et les porteurs de sacs finissent leur travail d'assistance avant le départ. 8H00: la Daytona numéro 00 , s'élance et sera suivie par les gros bras toute la matinée, la foule rassemblée est heureuse, il en sera de même de la population rencontrée tout le long de ce parcours, c'est quelque chose qui fait plaisir , alors que nous sommes rentrés dans une époque ou l'automobile n'est pas appréciée à sa juste valeur..allez comprendre pourquoi, bref .. Apres quelques minutes on enclenche la première et on suit la caravane, pas encore sorti de Paris que déjà une carrera6 se fait coincer par 2 motards qui ne font pas partie du Joe'Bar team..malheureusement.. on décide de lever le pieds plus que de raison car cette année s'annonce particulière , à de nombreuses reprises nous avons rencontrés les homologues du Joe Bar team avec leur longue vue si caractéristique ,je vous passe les détails ,car là aussi les photos sont plus explicites .



Direction le Circuit du Bugatti ou nous aurons droit aux premiers pépins sérieux mais quel plaisir de voir, d entendre , de sentir ces bolides d'une autre époque . Cette journée du mardi empruntera 350 Kms de petites routes pour se rendre à Tours ,déjà quelques autos manquent à l'appel et d'autres portent les traces des portions chronométrées. Parc fermé ,ambiance décontractée , le bonheur. Demain , la journée commence à 7h00 il est temps d'aller se reposer entre 2 déchargement de ces appareils numériques jamais assez rapides)))





Mercredi matin, le calme de la ville est perturbé par des sons rauques qui se dirigent vers le circuit du Val de vienne . Afin de rencontrer des autos différentes, on décide de trouver un petit coin sympa, au soleil, tranquille pour photographier les concurrents et discutailler du beau temps avec les habitants , petits moments très authentiques mais difficile à décrire en quelques lignes))). C'est sur ce schéma que nous accompagnerons cette édition jusqu'à quelques kilomètres de Bordeaux, étape finale pour notre petite équipe pour cette année ,car une autre rendez vous nous attendait, mais ceci est une autre histoire )) en espérant que ces quelques clichés puissent vous faire apprécier cette épreuve je vous donne rendez vous l'an prochain .




oggy@steff5l6 .

TOUR AUTO-LISSAC 2004 La Victoire Reste Une Affaire de Famille et Nationale (ou presque)! En regardant le classement général de ce treizième Tour Auto Lissac, on ne peut s'empêcher de se demander si la recette gagnante est finalement celle de la compétition en famille. En effet, les grands vainqueurs sont le couple Hügenoltz (déjà 6 victoires pour Hans, dont 5 avec son épouse) sur Lotus Elan, suivis par Frédéric Puren, navigué par sa mère Elizabeth, sur Jaguar Type E tandis que Ludovic Caron a monté, avec son père René, leur Cobra Daytona Coupé sur la troisième marche du podium. Le talent des pilotes n'est cependant très certainement pas étranger à cet état de fait… Tout comme pour les résultats des Groupes GHI où d'excellents pilotes se sont distingués. Tout d'abord, Patrick Bornhauser qui a "survolé" les spéciales avec comme copilote Frédéric Godeberge, propriétaire de la Ferrari GTB GrIV. Ensuite le team Ragnotti/Mercier, devenu un classique du Tour Auto Lissac, a mené avec brio son Alpine en seconde position laissant la troisième place à Jean Marc Luco et Louis Antonini sur la Porsche 910. Tableau d'honneur pour Jean Marc Luco qui s'est entraîné très sérieusement cet hiver avec le succès que l'on voit… La nationalité des équipages vainqueurs en compétition est également intéressante, puisqu'à l'exception de Hans Hügenoltz (qui a épousé une Française à la mairie de Saint Tropez), ils sont tous français, malgré une participation étrangère très significative. Le classement à l'indice de performance met en avant de petites mais efficaces voitures dont deux sont encore aux mains d'équipages français et un suisse … qui parle français ! Les victoires en régularité sont plus exotiques (Argentins et Suisses d'origine yougoslave). Le Film du Rallye : Lundi : Ballet mécanique autour des Fontaines du Trocadéro et mise en en place des décors. Les acteurs de la 13ème édition du Tour Auto se préparent pour découvrir la France au gré d’un tracé alternant spéciales sur route et sur circuit reliées par un parcours routier où le public n'aura jamais été aussi nombreux pour les encourager. Mardi : Le rallye quitte Paris pour Tours, via une épreuve spéciale aux alentours de Rambouillet et une épreuve sur le circuit Bugatti du Mans. Les concurrents, pressés d’accrocher un succès à leur palmarès, partent "le volant entre les dents", une erreur qui hypothèquera toutes ses chances de triplé gagnant pour l'équipage Chiles/Mountford, malgré leur rapidité à réparer et le brio mis en œuvre pour combler leur handicap … jusqu’à la fin du rallye. A l’issue de la première spéciale, le nouvel équipage fort du Tour Auto Lissac prend ses marques : il s’appelle Godeberge/Bornhauser et sa Ferrari 308 GTB GrIV porte le numéro de course 4. Mercredi : Après une première journée placée sous le signe de l’attaque, la sagesse reprend ses droits et pour tous les équipages, le mot d'ordre au départ de Tours est "préserver les mécaniques", il y a encore 1 800 km à parcourir… pour atteindre St Tropez. Course sur le circuit du Vigeant : l’équipage N°4, caracole en tête de la course. Derrière, la bataille entre les équipages, Andruet/Lembo, Chiles/Mountford, Connor/Sullivan, Luco/Antonini et Ragnotti/Mercier est rude. Tous font appel à leur talent de pilote pour se démarquer du peloton… Avant d’atteindre Bordeaux et au cœur des vignes, JC Andruet et J Ragnotti réussissent tout de même à déloger, le temps d’une spéciale, l’équipage n°4, de sa place de leader. Jeudi : Jean Ragnotti, est un homme heureux le matin dans le Parc Fermé, mais c'est bien l'un des seuls, car il pleut ! Il va donc pouvoir enfin s’exprimer sur son terrain de prédilection… C’est sur le circuit de Nogaro que "Jeannot" sera le plus généreux en figures de style avec glissades en tous genres. Un spectacle qui aura la faveur du nombreux public, mais qui ne lui permettra cependant pas de rattraper l’intouchable Ferrari 308 GTB de l’équipage Godeberge/Bornhauser. Côté VHC, dans le plateau 3, c'est l'une des plus belles bagarres de ce Tour Auto entre la Jaguar E n°101 de Berstein/Klages, souvent inquiétée dans les freinages par la beaucoup moins puissante Alfa Romeo 1600 GT N°115 de Wildenburg/Hahbe. Vendredi : Après la pluie, c’est le brouillard qui s’est invité au Pays Cathare pour corser le début de cette quatrième étape, mais aussi et c'est plus gai, pour annoncer le retour du beau temps. L’équipage n° 4 continue son show digne du film "Attrape-moi si tu peux" sur le circuit d’Albi et dans les deux spéciales sur route. Derrière, ce sont de grandes luttes "à la seconde", toujours entre les équipages, Andruet/Lembo, Chiles/Mountford Luco/Antonini et Ragnotti/Mercier. Samedi : Départ de Montpellier sous un temps enfin estival. Sur le circuit de Ledenon, le leader du classement GHI se permet de décompresser sans bien évidemment se relâcher (il termine second !)… C’est dans les salins au milieu des flamands roses et des taureaux et chevaux de l'une des plus grandes manades de Camargue que machines et pilotes effectuent leur "tour de décélération" avant de passer la ligne d’arrivée, "stars parmi les stars" dans le très apprécié village de Saint Tropez. CLASSEMENT FINAL VHC CLASSEMENT FINAL Indice de performance 58 1 Hugenholtz (NL)/ Hugenholtz (F) Lotus Elan 119 1 Schelcher (F)/ Coulombs (F) Austin Cooper S 80 2 Puren (F)/ Puren (F) Jaguar Type E 148 2 Sage (F)/Knuckey (F) Alfa Romeo Giuletta 15 3 Caron (F)/ Caron (F) AC Cobra coupé 61 3 Gutzwiller (CH)/Salvadori (CH) Alfa Romeo 1600 GTA CLASSEMENT FINAL Groupe GHI Classement final Régularité 4 1 Godeberge(F)/Bornhauser (F) Ferrari 308 GTBGr IV 226 1 Sucari (Arg)/Baccanelli (Arg) Ferrari 250 GT 22 2 Ragnotti (F)/Mercier (F) Alpine A110 230 2 Scalise (Arg)/Pecoroff (Arg) Ferrari 275 GTB Gr IV 32 3 Luco (F)/Antonini (F) Porsche 910 182 3 Milojkovic (CH)/Ljubisavljevic (CH) Porsche 911 RS 2,7L Information Presse : Laurence de Coninck : lconinck@peter.fr -Sylviane Peter : speter@peter.fr


 
Liens connexes
· Plus à propos de Compétition
· Nouvelles transmises par staff


L'article le plus lu à propos de Compétition:
Améliorer et préparer une 993 C2 pour le circuit


Article Rating
Average Score: 0
Votes: 0

Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad



Options

 Format imprimable  Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e)  Envoyer cet article à un(e) ami(e)


[Accueil] - [Mode d emploi du site] - [Qui sommes nous?] - [Adhérer au club]

Ce site n est pas un site officiel du groupe Porsche, mais un site personnel
. Tous les noms et marques de produits ou autres marques cités dans ce site sont déposées par leurs propriétaires respectifs. Porsche®, 911®, Boxster®, Carrera®, Cayman®, Cayenne®, Targa®, Tiptronic®, Tequipment® sont des marques déposées de : Dr.Ing.h.c.F.Porsche AG.
Web site engine\'s code is Copyright © 2002 by PHP-Nuke. All Rights Reserved. PHP-Nuke is Free Software released under the GNU/GPL license.
_PAGEGENERATION 0.041 _SECONDS