Forum Club911.net                                  


Résolution Panne Allumage SC
Contributed by steff5l6 on 24 October 2005 à 19:02:21 CEST
SC et 3.0
Suite à une mauvaise surprise au retour d’une sortie , je vais essayer de vous expliquer comment cibler l’origine d’une panne d’allumage sur la 911 sc , et y remédier :   Bien évidemment , une fois que vous avez constaté l’absence d’étincelle  au niveau d’une bougie , il vous reste à trouver l’origine de la panne.   Pour cela il va nous falloir remonter tout le circuit et tester les pièces une par une ( attention , certaines manœuvres nécessitent d’être à 2 personnes ) :



Allumage SC
 

Il y a 4 sources principales de pannes d’allumage sur la SC :

1 : Le boîtier « électronique » BHKZ Bosch :

1.jpg   2.jpg

 

2 : Le faisceau : le paquet de fils ( bleus ici ) qui relient allumeur et bougies

3.jpg  4.jpg

3 : La bobine ou transformateur :

5.jpg

4 : L’allumeur ou Distributeur :

6.jpg

 

MATERIEL NECESSAIRE SUIVANT LE CAS :

-         une bonne caisse à outils …

-         un multimètre ( Impératif )

-         un ami / ou parent ( au choix ) … un pote peut aussi faire l’affaire , faute de mieux ;-)

 

LE SCHEMA ELECTRIQUE :

7.jpg

 

1 : Le boîtier BHKZ 1 pers :

 

Le plus simple , contact mis , celui-ci doit émettre un bourdonnement « BZZZ » caractéristique lorsqu’il fonctionne correctement.

a)      BZZZ parfaitement audible , on va admettre qu’il fonctionne .

b)      Pas de bruit a la mise de contact :

Vérifier sur sa fiche si il n’y a pas de fil coupé ( alimentation et masse ok ) :

8.jpg        9.jpg 

Si tout a l’air ok et que le boîtier ne « bourdonne » pas , on peut le considérer H.S, les solutions seront vues en fin de document .

 

 2 : Le faisceau ( 2 pers ) :

Pour cela , retirez le fil central de l’allumeur ( le seul qui va a la bobine ) et en maintenant l’extrémité à 4 ou 5 mm d’une masse , demander à votre « aide » de lancer le moteur .

 a)      Une étincelle apparaît : La panne peut donc provenir du faisceau , ( rare dans le cas d’une absence totale d’allumage ) de la tête de distributeur , ou du doigt .

vérifiez ces pièces , oxydation , charbon central cassé , fêlures …

10.jpg
 

a)      Pas d’étincelle : la panne peut provenir de la bobine ou du boîtier ou de l’allumeur .

 

 

3 : La Bobine ( 1 pers ) : Ce test se fait contact COUPE !

Son fonctionnement est on ne peut plus simple ,  un courant en entrée

( Attention c’est environ 400 volts ) , qui en crée un autre

 beaucoup plus puissant en sortie ( pas loin de 40.000 volts ) …

 

En utilisant le multimètre , vous devez lire ces valeurs sur ces points :

 

11.jpg  13.jpg

 

Si vous obtenez ces valeurs , votre bobine est bonne , la panne est donc située ailleurs .

Attention , si la bobine est morte , on ne peut pas monter n’importe quelle bobine, seul un modèle adapté convient , sous peine de risque de destruction du boîtier .

Il existe 3 modèles de remplacement connus sur le marché :

La bosch d’origine , aujourd’hui fabriquée au brésil , ne vaut pas tripette , fuit en un rien de temps… déconseillée donc …

La bleue  14.jpg   ( remplacement jacobs , marche mal avec boîtier BHKZ origine)

La MSD high vibration coil  15.jpg( made in us , qui elle semble marcher nickel sur l’origine )

Attention : ce n’est pas de la pub , mais de la récupération d’infos sur le « www.Pelican »

 

4 : Le Distributeur :

a) Avant de se lancer dans un démontage complexe , un test simple va permettre de déterminer si la panne provient de la partie « primaire » de celui-ci .

Pour cela , il va falloir démonter la fiche électrique qui arrive sur le boîtier BHKZ .

8.jpg 

Voici donc le schéma de cette fiche et ce a quoi chaque cosse correspond :

16.jpg

Cette résistance de 600 Ohms correspond a celle de la petite bobine interne de l’allumeur.

Vous pouvez même simplement vérifier à l’aide de l’ohmmètre que le courant passe.

Si le courant ne passe pas , il va falloir démonter l’allumeur. C’est là qu’est la panne …

 

Un article sur le démontage de l’allumeur se trouve a cette adresse :

http://www.club911.net/article.php?sid=445

 

Je remercie son auteur « GRIBOUILLE » , qui m’a permis de le reprendre , pour arriver au point qui nous intéresse ici :

 

Donc , pour démonter l’allumeur et pour ne pas perdre de temps au remontage , ( et éviter de courir après une lampe stroboscopique ) il va falloir prendre des repère :

 

Pour cela , démonter la tête d’ allumeur ( Si possible , sans déconnecter le faisceau ) Et en faisant tourner le moteur a la main , amener le doigt dans cette position :

17.jpg  18.jpg
 

Logiquement les repères poulie ( Z1, point mort haut cylindre n°1 ) /  turbine doivent être « quasiment » en regards l’un de l’autre , comme au dessus a droite . Si non , refaire un tour de moteur. Le décalage entre les 2 repères est de l’ordre de 5° , ou 1 petit cm .

 

Pour faire tourner le moteur a la main , 3 solutions :

 

      - Avec autobloquant ,  mettre la 5ème vitesse et déplacer la voiture lentement

            ( ne marche que sur sol plat  ;-) ) .

 

-         Sans autobloquant , caler les roues avant , Lever une roue arrière , mettre la 5ème vitesse et faire tourner la roue a la main jusqu'à atteindre les repères demandés ci-dessus .

 

-         Sinon , mais c’est plus dur , boite au point mort , faire tourner le moteur dans le sens horaire a l’aide d’une

 clé + rallonge , grâce à l’écrou de la poulie inférieure ( où est le repère Z1 ci-dessus )

 

Une Fois cette mise en position réalisée , il va falloir repérer la position de l’allumeur lui même par rapport au carter , comme suit , a l’aide d’un marqueur indélébile ,

( de préférence , un seul trait fin ) :

19.jpg

 

Voilà , a ce moment , vous pouvez démonter l’allumeur en étant sûr de retrouver sa position exacte au moment de son démontage . ( Si bien sûr , vous ne touchez plus a rien autour )

Il va falloir démonter le doigt d’allumeur , et le cache poussière en plastique qui est en dessous , ce qui devrait vous donner cette vue là :

20.jpg

« J’en avais profité pour repérer la position de tous les éléments au marqueur rouge , mais en fait , une fois les repères précédents pris , toutes les pièces qui vont être démontées n’ont plus qu’une seule position possible au remontage . »

Dès lors on va pouvoir sortir l’allumeur .

Il suffit de desserrer l’écrou de 8 ( clé de 13 )

21.jpg

Attention , une fois l’écrou défait , lorsque l’on tire sur l’allumeur , l’étoile centrale va se décaler par rapport à sa position initiale d’environ 20/25°. Pensez à repérer cette nouvelle position , pour faciliter la remise en place .

Le décalage est d’environ ½ écart de dents extérieures .

Attention , une fois l’allumeur sorti de son logement :

 Il faut déconnecter le « Fameux Fil Vert » , celui-ci est retenu par un sorte d’agrafe , tenue par une vis plate . Vous pourrez tester ici s’il est coupé ou non . Si oui , vous tenez certainement le coupable , si non , continuez , il faut arriver à la « section de bobine »

22.jpg

Ici , testez à l’emplacement de la fiche ( fil vert ) , sur les 2 petites cosses que l’on aperçoit

23.jpg

si le courant passe bien dans la bobine , si il ne passe pas , elle est morte .Continuez 

Une fois là , on passe à l’étape suivante , allumeur maintenu dans l’étau :

Pour arriver a ce résultat , vous aurez préalablement démonté la capsule à dépression et les 2 agrafes de maintient de la tête d’allumeur . Il s’agit des mêmes vis a tête plate que pour la patte de fixation de la broche démontée au dessus .

24.jpg
25.jpg
 

A ce stade , on arrive sur un petit circlips  ouvrant , qu’il faut sortir a l’aide de la pince adéquate , et en dessous de celui-ci , une petite rondelle de rattrapage de jeu :

26.jpg
 

Il faut maintenant démonter l’étoile , a l’aide d’un extracteur , logiquement ça doit venir assez facilement , mais dans tous les cas , asperger de dégrippant , et « doucement ! »

27.jpg

Attention de ne pas perdre la goupille de 1.5 mm

qui permet a l’étoile de ne pas « tourner fou » autour de son axe .

28.jpg

Maintenant , il y a 3 vis a démonter

29.jpg

 

Type BTR ; de taille 3mm . Sur la photo , l’étoile est encore présente , mais en réalité

elle a déjà été enlevée auparavant .

  

Si tout va bien , une fois les 3 BTR dévissées , vous devez avoir cet ensemble dans les mains :

30.jpg

La section de bobine est a l’intérieur , pour l’avoir , il faut un tournevis plat , et enlever les 3 petites vis dorées situées ici :


31.jpg

Si vous y parvenez , vous avez alors ces pièces là dans les mains :

D’un côté l’ensemble mécanisme d’avance a dépression , de l’autre la section de bobine :

32.jpg  33.jpg

Attention , lors du remontage , bien s’assurer que les cosses de la bobine sont en regard de la fenêtre du système d’avance , représenté ci-dessus entre les 2 pointes de la flèche .

 

Détail ici

34.jpg

La référence Bosch de cette pièce appelée chez eux : « Section de Bobine »

Est : 1 234 211 010

Elle peut être disponible au détail , sur commande .

 

Sur l’éclaté ci dessous , pièce repère 807

35.jpg
 

Une fois la pièce fonctionnelle en votre possession , procédez a l’inverse .

Si tous vos repères ont été placés comme demandé , tout devrait se présenter sans problème .

 

Dans la mesure ou tout c’est bien passé , vous devriez revenir , en fin de remontage à l’étape ou tous vos repères concordent .

 

21.jpg20.jpg17.jpg

42.jpg

Si tel est le cas , vous pouvez finir de remonter complètement vôtre ensemble allumeur , soit , cache poussière , doigt , tête , et faisceau .

Si vous avez déconnecté les fils du faisceau :

 

Alors , l’emplacement de la petite flèche bleue ici :

 

17.jpg

Correspond avec l’emplacement du fil de bougie du cylindre N°1 sur la tête d’allumeur , soit :

36.jpg
 

Et d’après l’ordre d’allumage et la numérotation des cylindres , Sachant que

 Sur les SC 78 /83 le doigt d’allumage tourne dans le sens inverse Horaire ; les fils doivent être montés comme suit :

 

37.jpg38.jpg39.jpg
 

Une fois toutes ces étapes réalisées , vous devriez être revenus à cette phase :

40.jpg
 

ça tourne !

 

Si vous n’êtes pas certain du repositionnement de votre allumeur , il vous faudra contrôler votre réglage d’avance , ici aussi , Attention :

 en fonction des modèles de SC les valeurs diffèrent , soit :

41.jpg
 

Attention aux repères présents sur la poulies inférieure ,

le repère Z1 et le point mort haut du cylindre N°1 ,

donc lors du réglage d’avance a la lampe stroboscopique ,

vous devez faire coïncider le repère

le plus a droite ( Z2 ) de la poulie inférieure avec celui ( fixe ) du carter de  la turbine.

42.jpg

En rappel du Chapitre 1 b) ; Le boîtier est H.S , voici les différentes solutions :

 

Si après vérification de toutes les connexions , que votre boîtier refuse de « Bourdonner » , et que tous les éléments périphériques sont corrects , il est malheureusement certainement Décédé L

Cette pièce étant relativement coûteuse , il est conseillé d’essayer votre boîtier suspect sur une autre 911 sc , afin d’être sur de la nécessité du remplacement de celui-ci .

 

Si il est à remplacer , il existe 4 solutions connues :

 

1 : En racheter un neuf , mais à un peu plus de 1500 € le morceau ,

 on va chercher autre chose …

 

2 : Les boîtiers de remplacement , dont les 2 plus connus :

Le permatune : environ 300 €

43.jpg

Déconseillé par les Pélicanais , pour cause de fonctionnement aléatoire dans le temps en fonction de la température … bref , pas top L

 

Le MSD 6AL : environ 300 € aussi avec option limiteur de régime

44.jpg
 

A première vue , le TOP au Pélican , ils roulent tous avec ça , sur route , piste , enfin partout quoi … dispos en Angleterre via Ebay et des sites de 4*4.

 

3 : L’échange standard : environ 200 € , et oui , il est encore possible de faire refaire nos bons vieux boîtiers BHKZ , si ceux-ci ne sont pas totalement détruits bien entendu .

 

 

ATTETION ! CES OPERATIONS NECESSITENT UN BON NIVEAU ET QUELQUES OUTILS SPECIFIQUES. DE PLUS , SI VOUS N’ETES PAS SUR DE VOUS ,  FAITES VOUS AIDER , CAR DES RISQUES DE CASSE MOTEUR SONT POSSIBLE AVEC UN MAUVAIS REGLAGE D’AVANCE !!!

Je remercie les auteurs des articles grâce auxquels j’ai pu reprendre certaines information , ainsi que toutes les personnes qui ont pu aider les autres SCistes par le biais de post .

Cet article a pour but de regrouper le maximum d’informations sur l’allumage de la SC 3L

Il ne s’agit en aucun cas de publicité

Bon Courage.

ARF / Olivier

Schéma de principe :

45.jpg
 

Repère de branchement :

46.jpg
 



Note: Réalisation ARF

 
Liens connexes
· Plus à propos de SC et 3.0
· Nouvelles transmises par staff


L'article le plus lu à propos de SC et 3.0:
Electricité : alternateur


Article Rating
Average Score: 4.6
Votes: 5


Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad



Options

 Format imprimable  Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e)  Envoyer cet article à un(e) ami(e)


[Accueil] - [Mode d emploi du site] - [Qui sommes nous?] - [Adhérer au club]

Ce site n est pas un site officiel du groupe Porsche, mais un site personnel
. Tous les noms et marques de produits ou autres marques cités dans ce site sont déposées par leurs propriétaires respectifs. Porsche®, 911®, Boxster®, Carrera®, Cayman®, Cayenne®, Targa®, Tiptronic®, Tequipment® sont des marques déposées de : Dr.Ing.h.c.F.Porsche AG.
Web site engine\'s code is Copyright © 2002 by PHP-Nuke. All Rights Reserved. PHP-Nuke is Free Software released under the GNU/GPL license.
_PAGEGENERATION 0.044 _SECONDS